Mariages à Angers : un déconfinement en trois étapes

Les salles des fêtes rouvriront la 19 mai, avec des jauges encore assez strictes et des repas seulement autorisés à l’extérieur. Les règles devraient s’assouplir à partir de juin, avant un retour espéré à la quasi-normale cet été.

A l’exception d’une légère détente à l’été 2020, la météo sanitaire de l’année écoulée n’a guère été propice aux mariages. La fermeture des salles de fêtes, des châteaux et l’imposition de jauges quasi-intenables en milieu clos –y compris dans les mairies et les égalises – ont conduit de nombreux prétendants à annuler la célébration de leur union, jusqu’à pour certains repousser l’évènement d’un an.
Les choses vont évoluer à partir du 19 mai à la faveur du plan de déconfinement engagé par l’Etat. Les assouplissements tant attendus seront toutefois très progressifs. Trois grandes étapes sont à retenir :


A partir du 19 mai


Les salles des fêtes, châteaux et autres lieux accueil habituellement réservés par les familles pour organiser les repas et les festivités de mariage, vont rouvrir. Un gros bémol toutefois : la restauration des convives (pour le déjeuner et le dîner) ne sera autorisée qu’à l’extérieur, dans la limite de six personnes par table. L’intérieur reste accessible, mais avec une capacité plafonnée à 35% afin d’y restreindre les densités, même sous les chapiteaux et dans les espaces de plein air (soit un peu plus de 50 personnes pour une surface de 150m², ou 105 invités sur 300 m²).

Dans les églises, les règles restent identiques à ce qu’elles sont depuis plusieurs mois : à savoir un rang occupé sur deux, et deux chaises vides entre chaque « couple » ou entité familiale. En Mairie, la rigueur du protocole oblige encore à laisser un espace de trois places assises entre chaque invité et de disposer des rangs en quinconce.


A partir du 9 juin


Des jauges restent en vigueur, mais elles sont relevées à 50% de la capacité d’accueil des salles de réception , et à 65% à l’extérieur.
Changement important à signaler : les repas seront possibles en milieu clos, à condition qu’ils se fassent autour de tables avec de places assises, dans la limite de six participants.
En mairie : la règle des rangs en quinconce disparait mais chaque invité devra laisser un siège libre avec son voisin.
Rappelons que cette phase du déconfinement prévoit aussi la réouverture des salles de restaurants avec les mêmes jauges à respecter, soit des tables de six maximum).


A partir du 30 juin


Si la situation sanitaire le permet, aucune jauge ne sera appliquée, et le couvre-feu sera levé.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse