Angers n’organisera pas de salon du végétal en 2017

Plant Event, qui devait remplacer le salon du végétal parti à Nantes, a été repoussé d’un an, faute de candidatures suffisantes.



La filière verte locale, mise en lumière depuis trente ans à l’occasion d’un salon dédié au végétal, n’aura pas d’estrade à Angers en 2017 : l’évènement, transféré à Nantes par le Bureau Horticole Régionale, devait être remplacé par Plant Event, un salon organisé au pied levé par la chambre d’agriculture, la CCI, la chambre des métiers et les acteurs du Pôle de Compétitivité Végépolys. Mais la concurrence avec l’édition nantaise, d’envergure nationale, s’annonçait rude : en six mois, le salon de substitution angevin n’a pas fait le plein de candidatures. Ses organisateurs, qui invoquent un délai trop court « pour communiquer et convaincre » ont donc préféré remettre le projet à 2018 pour s’éviter un four prévisible.

Plant Event, initialement programmé les 22 et 23 février prochains au parc des expositions d’Angers, devait mettre l’accent sur l’innovation et les usages du végétal à travers plusieurs grandes thématiques : le cadre de vie, l’alimentation, le végétal connecté, la santé et le bien-être, l’environnement, l’eau, le sol et l’énergie…

En mai dernier, le Bureau Horticole Régional avait justifié sa décision de déménager à la Beaujoire l’emblématique salon angevin du végétal par « des raisons purement techniques » avec l’objectif de revivifier l’évènement dans un espace plus grand et mieux desservi en infrastructures, d’hôtellerie notamment. Ce choix s’inscrivait dans une logique de dynamisation liée au contexte économique difficile de la filière horticole confrontée à une forte concurrence étrangère, une baisse des commandes publiques et des achats en berne dans les jardineries….