Un homme d’affaires égyptien intéressé par Angers SCO

Le président du SCO Saïd Chabane a été contacté par un homme d’affaires d’Egyptien pour finaliser la vente du club, le tout pour un montant de 20 millions d’euros.

chabane
Le SCO d’Angers s’apprête à boucler sa deuxième saison d’affilée en Ligue 1 et, déjà, un investisseur étranger avance ses billes pour en prendre le contrôle. L’information est tombée des colonnes du journal L’Equipe : Hesham Elkholy, homme d’affaires égyptien et ancien agent de joueurs homologué par la FIFA, affirme avoir fait une offre à 20 millions d’euros pour acquérir la majorité du capital détenu par Saïd Chabane, président du club depuis 2011.
Selon le quotidien sportif, cet entrepreneur de 38 ans qui se trouve à la tête d’importants actifs immobiliers dans son pays d’origine ainsi qu’à Dubaï (Emirats Arabes Unis) aurait pour ambition de faire grandir Angers SCO « avec des moyens financiers accrus » et l’appui « d’autres partenaires ».

Chabane veut continuer

L’expérience professionnelle d’Hesham Elkholy auprès des instances internationales du football lui aurait permis de développer de solides réseaux dans les milieux sportifs africains et asiatiques. Dans L’Equipe, il explique avoir été séduit par la « stabilité du club angevin, sa politique sportive et aussi sa situation géographique, à 2 heures de Paris en train ».
Contacté par le Courrier de l’Ouest, l’actuel président du SCO n’a pas démenti la prise de contact mais conteste la rumeur d’une cession imminente. Dans un communiqué diffusé sur Twitter, il assure ne pas « être dans une logique de vente» et réaffirme « son engagement au sein du club ». Il ajoute :  « L’Histoire est loin d’être terminée, nous avons beaucoup de choses à construire ensemble ».

Post author

Laisser une réponse