Le stade Jean-Bouin a un nouveau nom : Raymond Kopa

Christophe Béchu avait proposé de rebaptiser le stade angevin en l’honneur de l’ancien footballeur international et joueur du SCO, décédé le 3 mars dernier. Le conseil municipal a approuvé le projet à l’unanimité.

stade kopa

Il va falloir s’y faire : désormais, Angers SCO jouera au stade Raymond-Kopa, non plus à Jean-Bouin qui le désignait depuis 1957 (l’ensemble du complexe sportif conservera toutefois ce nom). 60 ans plus tard, l’enceinte emblématique du club angevin, remonté en Ligue 1 en 2015, tourne une nouvelle page et associe désormais une partie de son histoire à celle du « Napoléon du football », décédé le 3 mars dernier. Le Conseil municipal a officialisé ce changement après un vote à l’unanimité, alors que le projet de reconstruction de la tribune Colombier va démarrer à l’issue de la saison.

Kopa dans le patrimoine angevin

C’est à Angers que Raymond Kopaszweski, fils d’immigrés polonais installés à Noeux-les-Mines (Pas de Calais), signe son premier contrat de footballeur. Le SCO évolue à cette époque en deuxième division mais le jeune milieu de terrain, à peine majeur, révèle son talent au niveau professionnel. Au bout de deux saisons, il monte encore d’un étage et rejoint le Stade de Reims, en première division. Le sommet est atteint au Real Madrid entre 1956 et 1959 où il remporte trois coupes d’Europe. Entre-temps, il finit troisième du Mondial en Suède avec les Bleus et se voit décerner le Ballon d’Or dans la foulée, le premier remporté par un français.

En renommant son stade Raymond Kopa, Angers inscrit définitivement dans son patrimoine local, et sa mémoire, cette légende du football devenue entrepreneur après sa carrière de joueur. Avec son ancien co-équipier Just Fontaine, meilleur buteur de tous les temps sur une seule phase de Coupe du Monde (13 buts en 1958), il s’était impliqué auprès des instances dirigeantes nationales pour imposer le contrat à temps contre le contrat à vie qui liait les footballeurs à leur club jusqu’à l’âge de 35 ans.

Kopa a été inhumé le 8 mars dernier à Angers où il résidait toujours.

 

Post author

Laisser une réponse