La grande braderie d’Angers recasée en juillet

Le maire d’Angers Christophe Béchu avait décidé de décaler la grande braderie de juillet à octobre en 2016 à titre expérimental. L’idée a finalement été abandonnée et l’évènement retrouvera son calendrier initial, le 9 juillet pendant les soldes d’été.

Traditionnellement, la grande braderie d’Angers est programmée le premier samedi du mois de juillet. En fin d’année dernière, le maire Christophe Béchu avait, un peu à la surprise générale, annoncé son intention de bousculer les habitudes pour éviter que l’évènement ne se télescope (au sens figuré) avec le Tour de France, de passage dans la ville le lundi 4 juillet 2016 : « On a besoin d’un certain nombre d’équipements, des barrières métalliques notamment pour sécuriser le dernier kilomètres de la course » avait justifié Christophe Béchu. Une lourde opération logistique qui nécessite du temps. Or, dans l’hypothèse où la braderie serait maintenue le samedi 3 juillet, soit l’avant-veille du grand jour, les services municipaux auraient disposé d’à peine 24 heures pour s’organiser. Et Angers ne veut pas rater son Tour douze ans après une arrivée gâchée par une chute spectaculaire du peloton rue du Maine.

Des ouvertures dominicales

Le nouveau calendrier prévoyait donc décaler la braderie le samedi 16 octobre, suivie le lendemain d’une autorisation exceptionnelle d’ouverture dominicale pour les magasins. Cette formule, qui semblait ne satisfaire personne, a finalement été abandonnée. La braderie aura bien lieu en juillet prochain, le samedi suivant le passage de la Grande Boucle, le 9 très exactement afin de faire coïncider ce rendez-vous commercial à ciel ouvert avec les soldes d’été qui s’étaleront du 22 juin au 22 août.

Rappelons par ailleurs que, conformément à la Loi Macron, Christophe Béchu a proposé trois dimanches d’ouverture aux commerçants : le 26 juin, premier dimanche après le coup d’envoi des soldes, puis les 11 et 18 décembre 2016.