La fréquentation des cinémas en hausse à Angers

Une étude du centre national du Cinéma (CNC) a comptabilisé 1,42 millions d’entrées dans les salles obscures de l’agglomération angevine en 2016.



Comment se portent les cinémas angevins ? Après la redistribution de l’offre qui s’est opérée suite à la fermeture du Gaumont Variétés en 2013 (boulevard-Foch) et l’inauguration deux ans plus tard d’un Cinéville aux Ponts-de-Cé (Angers-sud), les chiffres collectés par le CNC révèlent, localement, des résultats plutôt encourageants. Premier constat : les angevins n’ont pas déserté les salles obscures l’an dernier. 1,42 million d’entrées ont été comptabilisées par l’établissement public dans l’ensemble des trois structures présentes à l’intérieur de l’agglomération, le Multiplex, l’enseigne indépendante « Les 400 Coups » et le Cinéville. A titre de comparaison, c’est plus qu’au Mans (1,37 million) où 13 écrans de plus sont pourtant en service (38 contre 25) et le nombre de fauteuils supérieur (5 721 contre 4 597).

Meilleur que Rennes et Nantes

Un résultat d’autant plus significatif pour Angers qu’il progresse de +10,9% par rapport à 2015, une croissance bien plus forte qu’à Nantes sur la même période (+2,4% à 3,7 millions d’entrées), Rennes (+1,8% à 1,53 million) et, à une échelle plus comparable, Le Mans (+2,2% à 1,37 million).

La recette moyenne enregistrée dans les cinémas du territoire angevin s’est élevé à 6,77 euros par entrée. Les parts de marchés cumulées par les films américains ont atteint 48,5%, contre 40,3% aux productions françaises et 9,2% aux européennes.

Au Box office français, c’est l’oeuvre d’animation Zootopie qui était ressorti en tête avec 4,8 millions de spectateurs en 2016. Ont suivi  Les Tuche 2 avec Jean-Paul Rouve et Isabelle Nanty (4,6 millions), un autre dessin animé américain Vaiana (3,8 millions) puis The Revenant (3,7 millions), Deadpool (3,7), Comme des bêtes (3,7) et le Livre de la Jungle (3,7).