Edouard Philippe à Angers jeudi

Le premier ministre participera à un meeting organisé par la liste La République en Marche dans le cadre des élections européennes.

© Matignon
© Matignon

A dix jours du scrutin qui vise à renouveler les membres du parlement de Strasbourg, le gouvernement entre de plain pied dans la campagne menée par sa chef de file, Nathalie Loiseau, ex-ministre en charge des Affaires Européennes propulsée tête de liste du mouvement La République en Marche, issu du collectif créé par Emmanuel Macron en 2017. C’est le chef du gouvernement en personne, Edouard Philippe, proche du maire d’Angers Christophe Béchu, qui viendra défendre les couleurs du parti majoritaire, jeudi, lors d’un meeting organisé par l’équipe Renaissance 49. La rencontre se déroulera en soirée (19h30), salle Auguste-Chupin, une salle de quartier située près du Lac-de-Maine, derrière l’Intermarché Mollière (11 esplanade Auguste-Chupin, capacité : 200 personnes).

Ce n’est pas la première fois qu’Edouard Philippe vient à Angers : fin octobre 2017, celui qui avait été nommé à Matignon cinq mois plus tôt, s’était affiché aux côtés de Béchu au Théâtre Le Quai où se tenait l’une des manifestations du World Electronics Forum, un évènement mondial qui avait drainé sur les bords de Maine quelque 125 congressistes, dirigeants ou représentants de grands groupes spécialisés dans le high tech.

Près de deux ans plus tard, la politique reprend ses droits avec le premier passage aux urnes de l’ère Macron, vécu à l’Elysée comme un premier gros test électoral depuis la prise de fonction de l’ex-conseiller et ministre de l’Economie de François Hollande. Le scrutin, proportionnel, porte sur le renouvellement du parlement européen à Strasbourg où LREM souhaite, avec le Modem, le Mouvement Radical et d’anciens députés et militants de la droite LR, désormais groupés sous la bannière d’Agir, grossir les rangs de l’ADLE (Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe). Deux personnalités locales figurent sur la liste conduite par Nathalie Loiseau et Pascal Canfin, ancien directeur général du WWF France : il s’agit de Catherine Chabaud (5e position), navigatrice et domiciliée à Bécon-les-Granits et de l’élue municipale saumuroise Sophie Tubiana (47e position).

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse