Angers accueillera le Forum mondial de l’Electronique

En bonne place aux côté du ministre de l’Economie Michel Sapin  lors de l’inauguration du CES de Las Vegas (Etats-Unis), premier salon mondial de l’innovation technologique où s’est rendue une importante délégation angevine, portée par les représentants de la Cité de l’Objet Connecté, Christophe Béchu en a profité pour annoncer qu’Angers accueillera en octobre 2017 le Forum Mondial de l’Electronique.

A plus de 15 heures d’avion de Paris, le coup d’envoi du cinquantième CES (Consumer Electronic Show) a retenti dans les allées du l’immense parc des expositions de Las Vegas, capitale du jeu et du plaisir perdue au milieu du désert du Nevada (Etats-Unis), devenu en 1967 l’épicentre mondial des technologies du futur. Lors du traditionnel « coupé de ruban », Christophe Béchu, maire d’Angers, était en bonne place sur la photo (à droite), aux côté du ministre de l’Economie Michel Sapin, de la secrétaire d’Etat en charge du numérique Axelle Lemaire (au premier rang à gauche) et de divers représentants de la French Tech, un label créé en 2015 pour donner une visibilité internationale aux start up françaises positionnées sur l’économie numérique. A l’issue de l’inauguration, l’élu angevin a annoncé que le 22ème Forum Mondial de l’Electronique (World Electonics Forum, WEF) se tiendrait sur son territoire du 25 au 27 octobre 2017.

Deux start up angevines

L’ouverture de la Cité de l’Objet Connecté en 2015 avait permis à Angers de nouer des relations d’affaires avec l’inamovible président du CES de Las Vegas, Gary Shapiro (deuxième en partant de la gauche au premier rang) déjà accueilli deux fois en Anjou. En octobre 2015, le businessman américain, présenté comme le « pape du numérique », était venu visiter les locaux de cette structure industrielle qui doit servir de rampe de lancement aux projets innovants Made in France. Un an plus tard, il y était revenu, invité par la Wise Factory, sorte de QG de la French tech angevine, également hébergée au sein de la Cité de l’Objet Connecté, à Saint-Sylvain d’Anjou. En accueillant le rendez-vous d’affaires WEF, où se côtoient les capitaines du secteur venus des Etats-Unis, de Singapour ou du Japon, Angers souhaite se poser en tête de proue de la filière électronique en France et en Europe.

Deux start up locales baptisées Smart Zeroes et Hector, respectivement créatrices de bijoux et de thermomètres connectés, sont présentes jusqu’au 9 janvier dans les allées du CES de Las Vegas où des produits phares, comme la magnétoscope en 1970, les consoles NES de Nintendo (1985) et Xbox de Microsoft en 2011, ou encore la technologie Blu-ray (2004), avaient été mis sur orbite après leur exposition sous les lumières de ce salon international.