Angers : Valéo accueillera la Cité des objets connectés

Angers Loire Métropole va racheter les anciens locaux de l’usine Valéo (quartier Orgemont) pour y installer sa future Cité des objets connectés.

C’est au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, le rendez-vous mondial des nouvelles technologies, programmé du 6 au 9 janvier 2015, qu’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat en charge de l’Economie numérique, lancera officiellement la Cité des objets connectés annoncée à Angers avant l’été prochain.
Sur place, en Anjou, les évènements s’accélèrent. Les élus de l’Agglomération viennent de voter le rachat, pour 4 millions d’euros, de l’ancien site occupé par l’usine Valéo, dans le quartier Orgemont (près de La Roseraie).

Soixante recrutements à Angers

C’est là, dans un espace de 6 000 m² (sur 16 000 disponibles) que les acteurs du projet (ils seront locataires) installeront leurs équipements : l’infrastructure accueillera des bureaux de coworking, et un laboratoire sur le design, le prototypage et la conception, bref tous les services et l’outillage nécessaires à la production d’objets connectés.

Cette Cité du futur est, à ce stade, piloté par l’entrepreneur Éric Carreel, fondateur de Withings, spécialisée dans ce type de technologies. Il est relayé localement par l’entreprise angevine Eolane, fer de lance de l’électronique professionnelle.

La Secrétaire d’Etat Axelle Lemaire compte s’appuyer sur ce projet pour faire savoir, devant la crème des investisseurs américains  présents à Las Vegas, que « les objets connectés Made in France » ont un avenir sur le marché mondial. Leur présentation au CES doit, selon la ministre, « être une vitrine de l’excellence française ».

A Angers, 20 millions d’euros seront injectés dans la Cité, avec une soixantaine de recrutements à la clé.