Angers, une ville où il fait bon étudier selon le Palmarès L’Etudiant

Les rédacteurs du magazine L’Etudiant viennent de publier un classement des villes où il fait bon vivre en France. Selon ce palmarès, Angers figure en 2e position pour les sports, en 11e position pour les études et en 16e position pour l’emploi. Quels sont les critères selon lesquels ces villes ont été sélectionnées ? Focus sur le classement de l’Etudiant.

Début septembre, le célèbre magazine vient de publier la 9e édition de son Palmarès des villes où il fait bon étudier. Le classement met en concurrence 41 villes en France, qui sont sélectionnées en tenant compte de près de 36 critères. Pour mesurer la qualité de la vie étudiante dans chaque ville, les évaluateurs prennent en compte les logements, les moyens de transport, les sorties et les opportunités de carrière pour les jeunes.

Dans le Palmarès général 2015 des villes étudiantes, Angers figure en 11e place. L’Etudiant réalise en parallèle un classement des villes en fonction de leur taille, en les regroupant en métropoles, grandes villes et villes moyennes. Angers figure en 2e place dans le classement des grandes villes.

Quelles sont les caractéristiques qui définissent une ville où il fait bon étudier ?

Pour répondre à cette question, nous allons analyser les différents critères pris en compte par le magazine L’Etudiant. Tout d’abord, c’est le taux de réussite des études annoncés par les universités, les écoles supérieures et les autres établissements d’enseignement de la ville.

Ensuite, les villes sont évaluées en fonction des opportunités d’insertion dans la vie professionnelle et l’accompagnement à la recherche d’emploi. A cet effet, les établissements sont de plus en plus nombreux à proposer des stages à la fin de l’année universitaire, des contrats d’alternance et des mobilités étudiantes dans des universités partenaires. Tout comme les stages, les mobilités permettent aux étudiants de partie à l’étranger, perfectionner leurs connaissances en langues et découvrir une nouvelle culture. Par exemple, l’Ecole supérieure Ircom propose 3 formations offrant l’opportunité d’acquérir une expérience professionnelle pendant les études. De plus, son Institut Albert le Grand propose à ses étudiants en Lettres et Sciences Politiques de mobilités dans des universités partenaires en Europe.

Parmi les autres critères qui définissent les villes où il fait bon étudier, on peut énumérer la qualité des logements étudiants, les moyens de transport en commun, les services de location de vélos, ainsi que les centres culturels et sportifs.

Angers, une ville intéressante pour les entrepreneurs ?

Une fois avoir réussi leurs études, les jeunes professionnels se renseignent sur les opportunités de carrière dans différentes villes. A ce niveau, Angers reste une ville intéressante pour les professionnels et les entrepreneurs, en raison de sa position au carrefour des grandes villes de l’Ouest et à seulement 1h30 en train de Paris.

De plus, l’agglomération angevine dispose de plusieurs centres d’activités, qui accueillent tous les ans des entreprises innovantes. De plus, les professionnels des nouvelles technologies ont désormais à leur disposition la Cité des Objets Connectés, un écosystème labellisé FrenchTech qui a ouvert ses portes en juin 2015.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse