Angers SCO s’offre une finale de Coupe de France

C’est une première pour trois voire quatre générations de supporteurs angevins : le SCO, vainqueur de Guingamp mardi soir au stade Raymond-Kopa grâce à Mangani et Toko-Ekambi (2-0), disputera le 27 mai la finale de la Coupe de France à Paris.

Il aura fallu attendre soixante longues saisons pour qu’Angers SCO se hisse à nouveau en tête d’affiche de la compétition la plus populaire du football français, la seule en capacité d’offrir aux « petits » un morceau de cette lumière dont les éternels favoris se drapent sans partage. Justement, c’est un « gros », un très « gros » que les angevins iront affronter le 27 mai prochain sous les projecteurs du Stade de France, à Saint-Denis. Le sort que leur a réservé la « Vieille Dame », qui fête ces cent ans cette année, va les conduire tout droit à un affrontement de rêve, face à ce que le championnat de Ligue 1 a de mieux à proposer : Paris ou Monaco qui se départageront mercredi soir dans l’autre demi-finale. Pouvait-il en être autrement ? Le PSG, tenant du trophée, éliminé sans gloire en mars dernier de la Ligue des Champions, joue son va-tout sur cette compétition nationale de prestige. Les Monégasques, bien placés pour arracher le titre de champion de France à leurs rivaux parisiens, souhaitent tenir leur rang et s’adjuger la sixième Coupe de France de l’histoire du club.

La seule et unique finale du SCO remonte à 1957, il y a soixante ans tout juste : les angevins avaient été largement dominés par le Toulouse FC (3-6).

Angers-SCO – En Avant de Guigamp : 2-0

Buts : Thomas Mangani (38′), Karl Toko Ekambi (92′)