Angers : deux ouvertures dominicales avant Noël

La municipalité va proposer ce lundi soir en conseil municipal une délibération prévoyant des autorisations d’ouverture pour les commerces lors des deux dimanches qui vont précéder Noël.

Comme à Nantes, la Loi Macron sur la libéralisation du travail dominical n’aura que peu d’effet à Angers. Dans ces deux villes, le nouveau règlement ne prévoit pas la mise en place de zones touristiques internationales (ZTI) où les commerçants ont, sous réserve d’un accord avec leurs éventuels salariés, le droit d’ouvrir sans entrave, tard le soir ou chaque dimanche. A Angers, comme dans la plupart des villes françaises (exceptées Paris, Nice, Cannes ou Deauville), la décision relève toujours de la Mairie qui a toutefois la possibilité de délivrer jusqu’à 12 dérogations par an (contre cinq auparavant). Même la gare Saint-Laud ne bénéficiera pas d’un régime particulier contrairement à ses homologues de Bordeaux, Lyon, Paris, Montpellier ou Marseille.

Soleils d’Hiver dès la fin novembre

En Anjou, l’enjeu du travail dominical ne dépasse pas décembre et l’affluence exceptionnelle liée aux fêtes de fin d’année. Depuis 2013, les enseignes disposent de deux dérogations pour ouvrir lors des deux dimanches qui précèdent le 25. Ce sera encore le cas cette année, les deux dates des 13 et 20 décembre étant déjà sur les tablettes des commerçants désireux de profiter à fond de la période pour redorer leur chiffre d’affaires.

Dans la délibération qu’il présentera ce lundi devant la Conseil municipal, Gilles Groussard, l’adjoint du maire Christophe Béchu en charge des Commerces, de Activité Commerciale et de la Politique des Stationnements, affirme que ces « ouvertures permettent notamment de conforter les objectifs de Soleils d’Hiver et contribuent à la dynamique commerciale du centre-ville ».

Dans le cadre de la concertation légale, la Ville a entamé un dialogue avec les organisations patronales et les représentants des salariés.

Pour info, l’opération Soleils d’Hiver avec ses traditionnels chalets, animations et illuminations urbaines débutera dès le samedi 28 novembre et s’achèvera le soir du réveillon du 31 décembre.