Angers : Béchu opposé à plus de cinq ouvertures dominicales par an

Comme prévu, les magasins seront ouverts les dimanches 11 et 18 décembre à Angers mais, en coulisses, les élus de la municipalité travaillent déjà sur le calendrier 2017. Si la minorité de gauche campe sur ses positions idéologiques pour justifier son hostilité aux cinq dimanches par an, le maire LR Christophe Béchu invoque plutôt ses propres convictions philosophiques en vertu desquelles ils refusent d’aller au-delà de ce plancher.

bechu
La Loi Macron a-t-elle vraiment simplifié la réglementation du travail dominical ? En théorie oui mais, dans la pratique, les débats engagés sur le terrain politique restent vifs. A Nantes par exemple, les dissensions entre certains commerçants, les élus et les syndicats n’ont pas disparu. Au point que l’accord conclu en 2014 semble avoir déjà du plomb dans l’aile : la rupture menace depuis que des grandes surfaces cherchent à s’inviter dans la ronde des petites enseignes du centre-ville seules autorisées à lever le rideau les dimanches 11 et 18 décembre prochains.

Trois ouvertures en décembre 2017

A Angers, la bisbille porte plutôt sur l’emplacement du curseur : le maire a décidé de ne pas exploiter au maximum les nouvelles conditions offertes par le dispositif Macron qui plafonne le nombre de dérogations possibles à douze dimanches par an dans les villes sans zone touristique international. Christophe Béchu qui a reconnu lors du dernier conseil municipal n’être « philosophiquement pas favorable au travail du dimanche », souhaite s’en tenir à cinq maximum par commune. Pour la minorité de gauche, c’est encore trop. Elle estime que trois dérogations, dont deux en décembre, suffisent. Une opposition de principe sur laquelle s’aligne la CFDT : dans un communiqué, le syndicat pourtant réputé réformiste, dénonce un manque de concertation entre l’Agglo et les partenaires sociaux et ajoute que « le travail du dimanche ne doit être ni généralisé, ni banalisé ».

Quoi qu’il en soit, cinq autorisations seront accordées en 2017 : le dimanche 15 janvier pour l’ouverture des soldes d’hiver, le dimanche 2 juillet pour les soldes d’été, et trois dimanches en décembre, les 10, 17 et 24, veille de Noël.

Post author

Laisser une réponse